10 novembre 2020

Snes Lot et Garonne

Actions du 17 novembre pour la santé et nos pensions

Mardi 17 est programmée une action nationale pour protester contre la dégradation toujours « en marche » de notre système de santé, et ce, en catimini, malgré la crise !
Il s’agit aussi de s’élever contre les projets gouvernementaux prévoyant d’aggraver considérablement la pression fiscale sur les retraités pour financer une « 5è branche » sur la perte d’autonomie. En créant la 5è branche, la logique terriblement injuste du rapport Vachey est de mettre à part de la branche maladie la question de la perte d’autonomie et de la traiter comme un problème qui ne concernerait que « les vieux » avec des financements à prélever dans la poche « des vieux » : augmentation de la CSG, du CASA, diminution de notre abattement de 10 à 5% ! Mais aussi options spécifiques supplémentaires à payer à nos assurances complémentaires !
Donc à la place de la revalorisation de nos pensions déjà considérablement dégradées depuis 2013, le gouvernement projette une nouvelle baisse de nos revenus par un nouveau système de financement clairement discriminatoire ! (Vous trouverez toutes les précisions dans le tract ci-dessous, ça vaut la peine de le lire !)

Il est donc urgent de protester contre ces projets avant qu’ils ne soient votés, et tout aussi urgent de protester contre le projet de rendre payant le passage aux urgences (!!) et contre l’affaiblissement constant de notre système de santé.

Nos revendications :

  • 100 euros tout de suite pour rattraper notre pouvoir d’achat à valoir sur la revalorisation des pensions calculée sur l’évbordeauxolution du salaire moyen.
  • Accès à la santé pour tous.
  • Prise en charge de la perte d’autonomie à 100 % dans la branche maladie de la Sécurité sociale.

Comment agir alors que le confinement rend improbable de réussir un rassemblement ?
Vous pouvez signer la pétition mise en ligne par le groupe des 9 national sur ce lien : http://chng.it/5HDCZ4JrQh
Si vous préférez, vous pouvez envoyer la carte-pétition (disponible ici) par courrier postal
Vous pouvez aussi diffuser la pétition à tout votre carnet d’adresses, accompagnée du tract explicatif, car nos revendications concernent aussi les actifs !
Nous allons aussi envoyer à nos parlementaires la lettre proposée par le groupe des 9.
Et il y aura peut-être aussi de notre part une demande d’audience à la Préfecture.
Sans oublier toutes les actions mises en oeuvre par le G9 au niveau national, bien sûr.

Geneviève Cathala