29 novembre 2018

Elections professionnelles 2018

Candidats SNES-FSU - CAPA agrégés - Académie de Bordeaux

Se mobiliser pour conforter le SNES et la FSU à la CAPA des agrégé·es

Mutation, gestion des TZR, promotions de corps ou de grade (hors classe et classe exceptionnelle), congés formation, contestations d’évaluation, postes d’adaptation,... sont autant de sujets pris en charge par les commissaires paritaires du SNES et de la FSU :

dans les groupes de travail, où, élu·es de terrain, nous faisons avancer les règles de gestion des personnels proposées par l’administration dans le sens des mandats syndicaux que nous avons définis collectivement ;

dans les CAPAs, où, forts de 6 élu·es titulaires sur 10, nous vérifions l’exactitude et la conformité de l’intégralité des demandes individuelles pour contrer l’arbitraire et le favoritisme. Nous y défendons, dans le cadre d’amélioration des conditions de travail et de rémunération de toute la profession, les intérêts individuels de ceux et celles qui nous donnent légitimité à le faire.

dans les commissions de réforme départementales, où, dans notre académie, seule la FSU représente les agrégé·es et fait valoir les situations médicales des collègues et leur prise en charge par l’État ;

Les dernières élections professionnelles ont été marquées par un recul du taux de participation et du nombre de nos élu·es, passant de 8 titulaires à 6 titulaires sur 10. Sur le papier, FO et l’UNSA ont fait leur entrée dans la CAPA rejoignant le SNALC et le SGEN-CFDT. Mais en réalité, rien n’a changé. Le SNES et la FSU restent comptables de toutes les interventions sur les actes collectifs de gestion de personnels. En effet, nous restons les seul·es à faire des propositions pour une meilleure prise en charge des carrières de toute la profession, les seul·es à faire le travail de commissaire paritaire de contrôle des informations personnelles de tous les candidat·es. Nous assurons la quasi-totalité des interventions sur les situations individuelles des collègues pour les porter à la connaissance de la commission en toute transparence et sommes les seul·es à les faire dans le cadre d’une défense des intérêts collectifs de la profession.

Il est nécessaire de voter et de faire voter SNES et FSU :

  • pour envoyer un message fort à notre administration : notre profession est mobilisée et se reconnaît massivement dans ce que nous portons !
  • pour nous donner légitimité en tant qu’organisation syndicale majoritaire à défendre les intérêts de la profession et renforcer notre poids face à l’administration ;
  • pour nous donner les moyens humains d’étudier en profondeur les actes de gestion collectifs et les candidatures individuelles ;
  • pour ne pas laisser l’administration gérer seule nos carrière sans contre-pouvoir, sans gardes-fou contre l’arbitraire, contre les pressions hiérarchiques, contre les injonctions de toute nature et contre sa notion managériale du mérite.
Candidats SNES-FSU - CAPA agrégés - Académie de Bordeaux