La logique comptable actuellement à l’oeuvre contribue à dégrader nos conditions de travail et celles d’étude de nos élèves.

La lente dégradation se poursuit après la perte de 2600 postes à la session 2018. La baisse annoncée des recrutements (voir notre article) envoie un très mauvais signal aux étudiants, les dissuadant de préparer les concours du second degré. Déjà à cette session 9,2 % d’inscrits en moins aux agrégations externes et 6,7 % aux CAPES externes.

Elle entretient ainsi la crise de recrutement qui perdure depuis plusieurs années, justifiant le recours accru à des contractuels précaires.

Les syndicats de la FSU appellent à signer massivement notre pétition pour faire pression sur le gouvernement. Nous réclamons plus de postes aux concours et de véritables pré-recrutements pour sécuriser et mieux accompagner les étudiants dans leur parcours.

Votre signature ici pour vous donner une chance supplémentaire de rentrer dans le métier !

Bon courage dans vos révisions !