Nous espérons que vous avez passé une bonne rentrée dans vos établissements. Vous trouverez ici trois infos importantes concernant l’actualité de rentrée et il n’y a pas que des bonnes nouvelles. Pour ceux que les décisions du Rectorat placeraient dans une situation financière complexe nous vous encourageons à nous contacter de façon à ce que nous puissions mener une intervention groupée :
stagiaires@bordeaux.snes.edu

La contribution vie étudiante et campus :

Vous trouverez sur le site national du SNES-FSU la pétition concernant la nouvelle contribution de 90 euros que tous les stagiaires à mi-temps ont dû payer pour la première fois en cette rentrée. Jusqu’à présent l’employeur prenait à sa charge tous les frais d’inscription à la formation initiale obligatoire.
Pétition - Payer pour être formé.e : c’est non !

La confusion des remboursements des frais liés à la formation :

Tout est son contraire a été dit en cette rentrée et la réponse change selon l’interlocuteur que nous avons au Rectorat. Mais à l’heure actuelle ils semblerait bien que les stagiaires éligibles à l’IFF (indemnité forfaitaire de formation) ne puissent finalement pas demander à être remboursés aux frais réels. Cette décision, si elle devait être confirmée, serait une catastrophe financière pour certains d’entre vous à cheval sur plusieurs départements.

Nous sommes là encore en train de démêler la situation en vérifiant la validité réglementaire d’une telle décision. En l’état, l’ESPE devrait se montrer plus conciliante pour les stagiaires qui demanderaient une dérogation pour changer leur lieu de formation. Le remboursement de ces frais pouvait s’élevait en effet par le passé à plusieurs milliers d’euros sur l’année. Est-il nécessaire de rappeler que nos salaires en début de carrière n’autorise pas de tels écarts ?

Le dossier de reclassement :

Procédure complexe relevant d’un décret de 1951, nous vous conseillons pour le moment de déclarer l’ensemble des services accomplis et de laisser l’administration faire le tri. Nous pouvons évidemment vous conseiller dans vos démarches. La réponse de l’administration prendra la forme d’un arrête que vous recevrez par courrier postal. A ce moment-là nous pourrons toujours refaire le calcul précis pour voir si vous êtes en mesure de contester votre reclassement.

En cas de difficultés particulières en cette rentrée n’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes aussi intéressés par tous vos retours, positifs ou négatifs, de façon à pouvoir contribuer à l’amélioration de la formation initiale des enseignants.

Adhérer au SNES