Lettre d'information
du 14 juin 2017

14 rue Jean Terles 47000 Agen
Contact : snes47@wanadoo.fr
Port. 06.07.55.96.39

Anne Laure Tidjditi, secrétaire du S2 (U&A),
Marie-Pierre Mongelard (U&A), Gilles Delrieu (U&A), Marie-Laure Gauthier (U&A) et Paul Dupouy (U&A)

MUTATIONS : MOUVEMENT INTRA

Les FPMA d’affectation auront lieu du 16 au 20 juin 2017 : aucun projet ne sera communiqué par l’administration avant la tenue de ces commissions. A leur issue, les résultats vous seront immédiatement communiqués par les commissaires paritaires du SNES-FSU (par sms ou (et) mail) : cette communication sera entièrement fiable.

ACTU … TOUS AZIMUTS

- « Il n’est pas normal d’interdire le redoublement », a déclaré, jeudi 8 juin, dans un entretien au journal Le Parisien le ministre de l’Education nationale. « Il y a quelque chose d’absurde à laisser passer de classe en classe des élèves accumulant les retards. » Le ministre veut « autoriser à nouveau » le redoublement dès l’année scolaire 2017-2018 ; mais, précise-t-il, « dans des cas qui doivent rester rares ». Article -LE MONDE - 09/06/2017 - Education : l’autorisation du redoublement, un retour en arrière

- Terra nova et l’Institut Montaigne, deux « think tanks » dont notre ministre est proche, estiment qu’il faut radicalement changer les choses pour le Bac + 3 /-3 : il faut sortir d’après eux de la logique du bachotage et passer au contrôle continu, avec un lycée qui doit désormais préparer à l’université et non plus au baccalauréat.

- Après avoir promu les logiciels libres, la Direction du numérique éducatif du ministère de l'éducation nationale (DNE), semble accepter désormais l’idée de l’ouverture de l’école aux GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft). On s’achemine donc vers l’idée d’autoriser l’usage de leurs services numériques avec pour seule garantie la signature des CGU (conditions générales d’utilisation). Cela paraît bien insuffisant pour éviter la récupération d’informations par ces entreprises. Des voix s’élèvent, y compris au ministère, contre cette dérive libérale.

BÊTISIER

Petit précis de démocratie : les journalistes voient dans les résultats du 1er tour des législatives une vague pour le parti «République en Marche » qui pourrait obtenir l’élection de 400 députés sur 577 ! 32% de voix REM sur 49% de suffrages exprimés … à vos calculatrices… Ne serait-il pas plus juste de parler d’une vague pour le parti «Abstention en Marche »… ?

SNES Lot et Garonne
14 rue Jean Terles
47000 Agen
http://snes-lot-et-garonne.over-blog.com/
snes47@wanadoo.fr